Les sites à découvrir

Les sites naturels / Les sites culturels et historiques / Les plages / Les plus beaux couchers de soleil / Les insolites 

Les sites naturels

Dziani

Dziani

Véritable joyau de Petite-Terre, le Lac Dziani Dzaha, ancien cratère volcanique maintenant éteint est un site incontournable de Mayotte. La dernière activité volcanique enregistrée date d’environ 7000 ans. La vue sur le lac avec ses eaux vert émeraude est magnifique. Les berges sont ornées de cocotiers, et les panoramas sur Dzaoudzi et Grande Terre vous enchanteront. Ce site, très pratiqué pour la randonnée et les promenades par les habitants et les visiteurs, est également un lieu animiste, où la population locale vient régulièrement effectuer des rites religieux et invoquer les « djinns » (esprits) aux abords du lac.
Ce site magique vous donnera l’impression que le temps s’est arrêté, et les vues offertes sont différentes à chaque endroit.
Comptez environ 1h15 pour effectuer le tour du lac.

Point de Vue de la Vigie

Point de Vue de la Vigie

Point culminant de Petite-Terre situé à 202 mètres d’altitude, le site de la Vigie offre de splendides panoramas sur Grande Terre, mais également sur la piste de l’aéroport, la célèbre passe en S et la plage de petit Moya. Il fait, tout comme le Lac Dziani, partie du circuit de randonnée de Petite-Terre. En arrivant au début de la montée en terre, marchez une dizaine de minutes le long du sentier pour apercevoir la vue sur la piste d’aéroport.

Point de vue de la carrière

Point de vue de la carrière

Sur la route de la carrière de Petite-Terre se trouve un superbe point de vue, peu connu des touristes. Il offre un panorama sur Grande Terre, avec des cocotiers en première vue. Passer à cet endroit au coucher du soleil est magique !

Vasière des badamiers

Vasière des badamiers

La vasière des badamiers, site protégé, est une lagune littorale particulière et unique alimentée en eau douce par les bassins versants et en eau salée par les brèches avec le lagon. Il existe un petit sentier sur le boulevard des crabes, accessible à marée basse, qui permet de découvrir la faune et la flore atypiques de l’endroit ; vous y croiserez de nombreux crabes violonistes, des palétuviers et divers espèces d’oiseaux.

Le circuit de randonnée

Le circuit de randonnée

Petite-Terre propose un magnifique circuit de randonnée, d’une quinzaine de kilomètres. Vous pourrez choisir de l’effectuer dans sa totalité, en une fois ou en plusieurs fois, ou en favorisant le circuit se situant dans la zone naturelle.

De splendides points de vue s’offriront à vous, du lac Dziani aux hauteurs de Papani, en passant par le belvédaire de Moya qui offre une vue imprenable sur la plage de Moya 2, mais aussi par le point culminant de Petite-Terre, La Vigie, qui se trouve à 202 mètres d’altitude et offre un panorama sur l’aéroport, la plage de Petit Moya, la passe en S et Grande Terre.

Une promenade ludique et agréable, sans trop de difficultés, réalisable entre amis ou en famille, offrant des vues à couper le souffle !

Photo : Voyager Ici et Ailleurs

Les sites culturels et historiques

Le quartier historique de Dzaoudzi

Le boulevard des crabes

Le boulevard des crabes

Unique point de relai entre Le Rocher de Dzaoudzi et le reste de Petite-Terre, le boulevard des crabes fut créé en 1848 à l’arrivée des Français, sous la forme d’une digue. En effet, les Français installés sur le Rocher de Dzaoudzi eurent besoin d’étendre leur implantation sur Petite-Terre, d’où l’obligation de créer cette Digue, Pamandzi étant à l’époque accessible uniquement à marée basse. Il est très fréquenté par la population locale qui se rend à la barge, mais aussi par les touristes, qui apprécient les restaurants et bars s’y trouvant ainsi que l’accès à la plage du Faré.

Le MUMA

Le MUMA

Unique musée de Petite-Terre, le MUMA, qui à l’époque abritait la poste, vous permettra de découvrir l’histoire, la culture et le patrimoine de Mayotte. Situé sur le Rocher de Dzaoudzi, au cœur du quartier historique, ce musée vous fournira toutes les informations nécessaires vous permettant d’appréhender les différents aspects de la vie Mahoraise. Comptez 1h30 à 2h pour le visiter dans son ensemble.
Les horaires d’ouverture : du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h

La maison du gouverneur et son parc

La maison du gouverneur et son parc

Dessinée par Gustave Eiffel en 1841, cette résidence est unique à Mayotte, de par son architecture et son parc intérieur. Occupée auparavant par des anciens gouverneurs et jusqu’en 2004 par le préfet, ce bâtiment devrait être rénové prochainement. Véritable joyau du patrimoine de Mayotte, ce bâtiment qui rappelle les cases créoles que l’on peut voir aux Antilles ou à La Réunion est unique à Mayotte. Cette construction fait partie de «l’architecture coloniale». Le jardin de la résidence fut aménagé en 1899, avant d’être réhabilité plus récemment par la DAF. Il est traversé par une allée centrale permettant de rejoindre la résidence, devant laquelle se trouvent trois canons, le plus ancien datant de 1813.

Eglise de Dzaoudzi et la statue de la Vierge Marie

Eglise de Dzaoudzi et la statue de la Vierge Marie

Unique église de Petite-Terre, la chapelle St Michel date de l’implantation de l’armée Française sur le Rocher de Dzaoudzi. Aujourd’hui, cette petite chapelle est fréquentée par les militaires mais également par toute la communauté catholique, et elle date de 1895.

A côté de la chapelle se trouve la statue de la vierge, afférente à l’actuelle maison du Préfet de Mayotte. Il s’agit d’une copie de la statue de la Vierge située au sommet de la basilique de Fourvière à Lyon.

L’hôpital de Dzaoudzi

L’hôpital de Dzaoudzi

Premier et seul hôpital de Mayotte jusqu’au XXe siècle, le bâtiment à l’architecture au style colonial a été créé en 1848, à l’installation des Français à Mayotte. Il est l’un des premiers bâtiments construits au temps de la colonisation. A l’époque, des médecins de la marine assuraient la gestion de l’hôpital et les soignantes étaient des religieuses de la congrégation de Saint-Joseph de Cluny, qui soignaient principalement militaires et marins. Aujourd’hui, les soins sont assurés pour toute la population locale, et un nouvel hôpital, en construction, verra prochainement le jour à Pamandzi.

Le puits et le parc de la liberté

Le puits et le parc de la liberté

Ce parc, situé en face de la résidence du gouverneur, fut aménagé à la fin des années 1980, à la demande de l’épouse du Préfet de l’époque. Il détient un puits, toujours visible aujourd’hui. Son emplacement est resté le même, et celui-ci était utilisé par les sœurs de Saint-Joseph de Cluny, qui travaillaient à l’hôpital de Dzaoudzi. Le parc fut inauguré et baptisé « parc de la liberté » un 14 juillet, suite à la plantation de 16 arbres, représentant les 16 communes de Mayotte.

La maison du premier médecin

La maison du premier médecin

Construite à la même période que l’hôpital, la maison du premier médecin de Mayotte se trouve à proximité directe de l’hôpital. A l’époque, elle fut la maison de fonction du responsable de l’hôpital. Aujourd’hui, elle est toujours visible, dissimulée derrière un grand manguier et des frangipaniers, entre l’hôpital et le terrain de tennis de Dzaoudzi.

Pour une visite du quartier historique du Rocher de Dzaoudzi détaillée en audioguide, cliquez sur le bouton ci-dessous : 

Cet audioguide, disponible en quatre langues (français-shimahorais-kibushi-anglais) a été développé dans le cadre de la résidence de l’artiste multimédia Christine Coulange/Sisygambis avec la Direction des Affaires culturelles de Mayotte 2016-2018.

Les autres sites culturels et historiques de Petite-Terre

Mosquée et Ziara de Pole

Mosquée et Ziara de Pole

Ses origines remontent au temps des premiers habitants du territoire jusqu’à la fin du règne du Roi Mawana Madi en 1829. Cette ancienne mosquée, une des plus anciennes de Mayotte, cache de nombreux secrets. Elle est également un lieu de « tradition animiste » locale, où la population vient réaliser des rites religieux et vénérer les « djins » (les esprits). On y trouve d’ailleurs souvent des flacons d’eau de rose, très utilisés lors des cérémonies, ainsi que des bâtons d’encan et autres offrandes.

Ce lieu mystique et chargé d’histoire est situé à gauche sur la route des Badamiers, peu après l’accès au lac Dziani. Il est toujours possible de visiter les vestiges, mais le respect des lieux est vivement recommandé, le site étant un endroit sacré pour la population locale.

Le site de Bagamoyo

Le site de Bagamoyo

Accessible à marée basse, le site de Bagamoyo est un vaste cimetière médiéval qui fut révélé avec l’érosion de la Digue créée initialement pour relier Le Rocher de Dzaoudzi et Pamandzi, actuel boulevard des crabes. On y trouve de nombreuses tombes Musulmanes datées du Xe au XIIIe siècle, situées entre le boulevard des crabes et les badamiers.

A l’époque, un village était installé sur toute l’étendue allant des Badamiers au Boulevard des Crabes. Bien qu’il ne reste aucune trace de cet ancien village aujourd’hui (le sable ayant été prélevé pour construire les actuels villages de Pamandzi et Dzaoudzi – Labattoir), d’anciennes tombes visibles à marée basse restent les vestiges de cette époque.

Le marché du Four à Chaux

Le marché du Four à Chaux

Situé au niveau du rond-point du four à chaux, le seul marché couvert de Petite-Terre vous propose une variété de fruits et légumes de saison, mais aussi des épices et produits artisanaux. N’hésitez pas à demander conseils et informations aux bouénis (femmes) présentes ! Laissez-vous surprendre par les couleurs et odeurs tropicales qui vous feront voyager et découvrez certains des aliments de la gastronomie Mahoraise comme les Bananes, le manioc, les mangues, brèdes et nombreuses autres variétés ! En face du marché, vous pourrez apercevoir le débarcadère des pêcheurs. N’hésitez pas à traverser la route pour vous y rendre afin de découvrir le retour de pêche et la multitude de poissons tropicaux présents dans le lagon!

Cimetière Chrétien

Cimetière Chrétien

Situé juste à côté de l’unique station essence de Petite-Terre, le cimetière chrétien est généreusement fourni de superbes et gigantesques frangipaniers.

On y retrouve les tombes d’anciens gouverneurs, comme par exemple la tombe de Louis Alexandre Antoine Mizon, gouverneur de Mayotte, de 1897 à 1899. Le frère du célèbre Honoré de Balzac, Henry, y repose également. Une partie du cimetière est dédiée aux anciens légionnaires ayant combattu pour la France.

Tombe de Zéna Mdéré

Tombe de Zéna Mdéré

Figure emblématique de Mayotte qui a œuvré à l’ancrage de Mayotte au sein de la République française, Zena M’Déré fut enterrée dans son quartier, à Sandravangue. Il est possible de visiter sa tombe, située dans un petit cimetière afférent à une mosquée, dans la commune de Pamandzi.

Les plages

Les plages de Moya

Les plages de Moya

Sites majeurs de la ponte des tortues, les plages de Moya se distinguent de par leur configuration. Ce sont en effet d’anciens cratères effondrés, qui ont créés des criques sur lesquelles les tortues viennent pondre tous les soirs.

Le contraste des falaises et du bleu des eaux est à couper le souffle, et les trois plages vous permettront tranquillité et farniente. Pour accéder à la seconde plage, vous n’avez qu’à vous rendre sur la gauche de la plage et emprunter le petit sentier indiqué par un baobab.

Une petite plage de sable blanc, située à droite de Moya 1 est accessible à marée basse. Les roches jonchant cette petite crique rappellent les plages désertes des Seychelles !

Au niveau du parking, vous pourrez également pique-niquer à l’ombre des kiosques implantés à cet effet.

Plage de Papani

Plage de Papani

Plage exclusive de Petite-Terre où l’on se retrouve souvent seul, Papani est d’une réelle beauté. On peut y accéder à marée basse en partant des Badamiers (1h à 1h30 de marche), depuis un sentier partant de la route de Moya où bien passer par le Lac Dziani, et descendre par un petit sentier, qui se finit même en escalade par la falaise (ce sentier est risqué et donc à éviter). C’est une superbe plage, idéale en matinée car ensoleillée, où l’on se sent seul au monde ! Vous vous régalerez dans ses eaux cristallines et aurez une impression de Robinson Crusoe !

Plage de Petit Moya

Plage de Petit Moya

Cette grande plage située à côté de la piste de l’aéroport est un endroit apprécié par les Petits-Terriens. Comme sur les autres plages, on s’y sent au calme et bien loin de la foule des plages Européennes en été ! Deux accès sont possibles, nous vous conseillons celui qui se situe après l’aéroport, juste avant les clubs d’ULM ; la plage est plus agréable de ce côté-là.

Si vous souhaitez effectuer un voulé (barbecue local), mieux vaut vous rendre à l’autre accès, situé sur la route du lycée, où vous trouverez des petits kiosques ainsi que des appareils à barbecue en pierre pour faire griller vos mabawas (ailes de poulet) !

Plage du Faré

Plage du faré

Lieu de rencontre incontournable, la plage du Faré est la plus accessible et la plus fréquentée. La baignade y est facile et les couchers de soleil y sont superbes. Un centre nautique, l’unique sur Petite-Terre s’y est installé récemment et propose diverses activités (jet ski, bouée tractée, etc.). C’est également l’endroit idéal pour pratiquer vos activités de plage favorites, comme le beach volley ou le beach tennis !

Vous pourrez aussi y déguster un cocktail les pieds dans le sable au restaurant se trouvant sur la plage !

Plage des badamiers

Plage des badamiers

La plage est très agréable et le coucher de soleil y est superbe. Aussi, cet endroit offre de belles vues sur le rocher de Dzaoudzi ainsi que Grande Terre.

Plage de Poudjou

Plage de Poudjou

Située entre les Badamiers et Papani, et accessible par un petit sentier qui part d’après la plage des Badamiers, ou bien à pied à marée basse depuis la plage des Badamiers, en partant vers la droite lorsque l’on est face à la mer, cette plage est souvent déserte. Son sable y est clair, et elle est bordée de falaises. 2 fois par an, lors des très grandes marées, des piscines naturelles se dévoilent, et sont de véritables aquariums. Dans environ 1 mètre d’eau, vous pourrez admirer toutes sortes de poissons tropicaux.

Pointe des aviateurs et îlot des aviateurs

Pointe des aviateurs et îlot des aviateurs

Peu connue des touristes, la pointe des aviateurs permet, à marée basse, une promenade tout le long de la piste de l’aéroport, avec accès à plusieurs petites plages. L’endroit est très calme et peu fréquenté, et offre de superbes panoramas sur Grande Terre. En arrivant au bout de la balade, on aperçoit l’îlot des aviateurs, lui aussi très peu connu des touristes. Il est d’ailleurs accessible à pieds en randonnée aquatique, à marée basse (guide conseillé) ou bien en bateau ou kayak. Cet îlot, qui ne se dévoile qu’à marée basse, détient un grand banc de sable blanc et est très bien pour le snorkeling (plongée palmes masque et tuba).

Plage des pêcheurs

Plage des pêcheurs

Située en contrebas de la station essence Total, la plage des pêcheurs est un lieu de vie quotidien, où les pécheurs ramènent leur butin, pendant que d’autres jouent aux dominos dans leur petite case en tôle, au bord de la mer. Il est agréable de s’y promener, et il est même possible, en partant vers la gauche sur la plage, de marcher jusqu’au quartier de Sandravangue à Pamandzi à marée basse.

Plage des Douanes

Plage des Douanes

Ce petit morceau de plage à Dzaoudzi est très peu connu et fréquenté. Quelques pêcheurs, notamment de calamar s’y retrouvent souvent au coucher du soleil (un des plus beaux de Petite-Terre !) sur le petit quai bordant la plage. Vous pourrez d’ailleurs y croiser quelques pirogues de pêcheurs, en haut de la plage, sous les arbres.

Les plus beaux couchers de soleil

Plage des Douanes

Plage des Douanes

A Dzaoudzi, en direction du quai balou, asseyez-vous sur la plage ou bien au bout du petit quai pour admirer le soleil se coucher à l’ouest de Grande Terre !

Le Faré

Le Faré

Un incontournable pour regarder le coucher du soleil en sirotant un cocktail dans les sièges sur la plage du restaurant, ou bien directement sur la plage, les pieds dans le sable !

Sandravangue

Sandravangue

Le plus beau coucher de soleil de Pamandzi ! Assis sur le petit muret qui longe la digue, contemplez le festival de couleurs s’offrant à vous, avec une luminosité différente chaque jour !

Badamiers

Badamiers

Sur la pointe nord de Petite-Terre, le coucher de soleil face à un panorama d’exception sur Grande Terre et le nord de l’île vous fera voyager !

Point de vue de la carrière

Point de vue de la carrière

Arrêtez-vous un instant afin d’admirer le soleil plonger derrière Grande Terre, entre les cocotiers et le lagon !

Les insolites

La Barge

Véritable incontournable de Petite-Terre et de Mayotte, la barge fait partie intégrante du patrimoine Mahorais. Communément appelé « métro local », ce bateau de type ferry est le moyen de transport permettant aux Petits et Grand Terriens de se rendre en Petite et Grande-Terre que ce soit pour le travail, aller à la plage, rendre de la visite à de la famille, des amis, etc.

La station essence face à la mer

Probablement une des stations essences de Mayotte, voire de France disposant de la plus belle vue ! Vous effectuerez votre plein d’essence entre les cocotiers et face au lagon de Mayotte.

Le vert émeraude du lac Dziani

Une couleur unique, surprenante, qui vous plonge dans un univers à la « Jurassic Park » ! On vous donne un scoop : ses eaux comportent une bactérie qui serait similaire à celle présente lors de la création des océans !

Dans les nuages!

Unique à Mayotte, vous pourrez voler en ULM ou bien sauter en parachute depuis Pamandzi, et nul part ailleurs !